Enjeux

La DSI est souvent considérée comme négligeable dans le bilan énergies-ressources-déchets d'une entreprise. Elle y occupe pourtant une place significative notamment dans le secteur tertiaire, ce qui donne tout son sens à l'approche Green IT.

Mais les technologies numériques sont aussi un levier pour améliorer l'efficience de toute l'entreprise. Si le domaine du smart grid (réseau électrique intelligent) est l'exemple probablement le plus évident il est loin d'être le seul : une solution M2M, ou plus globalement une solution d'objets connectés, un service de communications unifiées, un service de téléprésence, sont également des gisements important d'économie et d'efficience.

 

Bien plus qu'un simple faire-valoir ou effet de mode, nous sommes convaincu que le développement durable est une source de richesse pour les entreprises et les collectivités : économies directes et indirectes, valorisation des produits et services, développement de l'image de marque, fédération des collaborateurs, performances collectives.

Le Green IT qui en est la composante électronique, y tient une place très significative.

 

  • Les sites web du CAC 40 ne sont pas écoconçus

    Green IT et Razorfish France dévoilent les enseignements du 1er baromètre de l’écoconception digitale portant sur le CAC 40 et les 50 sites les plus visités par les français.

  • Numérique au bureau : 43 % de notre budget soutenable !

    Exclusif. Alors que la France lance un grand plan de sobriété, le collectif Green IT et ses partenaires publient les résultats de leur 7ème campagne de mesure de la sobriété numérique au bureau. Cette étude, le Benchmark Green IT 2022,[…]